Accéder au contenu principal

« Inséparables » | Sarah Crossan

À ma grande surprise, j'ai déniché l'une de mes lectures au rayon Jeunesse de ma librairie favorite. Il s'agit de l'excellent « Inséparables » de Sarah Crossan, traduit par Clémentine Beauvais aux éditions Rageot. Ce livre m'a littéralement bouleversée tant il est émotionnellement profond et parfaitement bien écrit. 


| R É S U M É |

Grace et Tippi, Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois...

Elle me dit : « On peut aller au lycée, et avoir un boulot, et conduire une voiture et nager et partir en rando. Tu sais que je te suivrai n'importe où, Gracie. Tout ce que tu veux, dis-le-moi, et on le fera. On peut tout faire, OK ? »

Je lui réponds : « OK. »

« Mais ce qu'on ne pourra jamais, jamais faire, c'est tomber amoureuses. C'est clair ? »

| C E   Q U E   J ' E N   A I   P E N S É |

J'ai tout d'abord été attirée par le sujet rare dont traite ce roman. La thématique de la maladie ou des différences revient bien trop souvent dans les livres destinés aux adolescents. J'avais pourtant bien aimé « Nos étoiles contraires », de John Green. Dans « Inséparables », les héroïnes, Grace et Tippi, sont âgées de seize ans et sœurs siamoises. Elles intègrent un lycée pour la première fois... 

J'ai aimé l'écriture poétique et sa forme, la puissance des mots que nous dévorons au fil des pages. Il n'y a pas de chapitres, mais de courts « poèmes » écrits sans rimes ni rythme. Cette écriture si unique nous mène jusqu'à la dernière ligne en quelques heures seulement : ce roman se lit facilement d'une traite, malgré ses plus de 400 pages. J'ai savouré chaque mot - narré par l'une des sœurs - de cette si belle lecture en vers libres. Ce point de vue narratif fait instantanément pénétrer le lecteur dans la sphère si intime de Grace et Tippi.

« Inséparables » survole de nombreuses thématiques. Toutes les relations y sont traitées : familiales, amicales, scolaires et amoureuses. La relation fraternelle est, quant à elle, plus forte que tout le reste et prédomine tout au long du roman. Nous accédons au cœur des pensées de Grace et Tippi face au quotidien, parfois injuste, auquel elles font face.

Ce livre pousse le lecteur à la réflexion. L'importance de l'indépendance, de prendre des décisions (parfois lourdes de conséquences), la tolérance, les valeurs familiales... tout y passe. « Inséparables » est une véritable claque. Nous devinons à quel point leur situation peut être difficile de par leur apparence. Mais ce n'est pas tout. L'auteure nous prouve qu'être siamois est bien plus complexe que cela. Grace et Tippi doivent tout partager, même leurs sentiments amoureux.

Tout au long du roman, le lecteur est empli de mille et une émotions. Ce livre ne tombe jamais dans le pathos, loin de là. Chaque mot est dûment choisi. Nous nous surprenons à être en colère face à certaines réactions. Nous compatissons, sans avoir pour autant une once de pitié mal placée. Nous rigolons, nous pleurons, nous avons peur. 

Vous l'avez compris, « Inséparables » est une pépite, une merveilleuse découverte littéraire. Je vous conseille ce coup de cœur, quel que soit votre âge. En plus d'être incroyablement bien écrit, ce roman est très esthétique. Son épaisseur et l'illustration d'HelloMarine donnent envie de l'exposer fièrement sur sa table de chevet, tel un objet à part entière. 

« Une histoire qui raconte ce que c'est d'être Deux.
Une histoire qui raconte ce que c'est d'être Une.

Notre Histoire à Nous.
Et c'est une épitaphe.
L'épitaphe d'un amour. »

Avez-vous déjà lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ? N'hésitez pas à partager votre avis en laissant un commentaire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La petite fille sur la banquise » | Adélaïde Bon

Aujourd'hui, je vous parle d'une lecture forte. Il s'agit de « La petite fille sur la banquise » d'Adélaïde Bon, paru aux éditions Grasset. Émotions au rendez-vous.
RÉSUMÉ
Quand ses parents la trouvent en pleurs, mutique, Adélaïde ignore ce qui lui est arrivé. Ils l'emmènent au commissariat. Elle grandit sans rien laisser paraître, adolescente puis jeune femme enjouée. Des années de souffrance, de solitude, de combat.
Vingt ans après, elle reçoit un appel de la brigade des mineurs. Une enquêtrice a rouvert l'affaire dite de l'électricien, classée, et l'ADN désigne un cambrioleur bien connu des services de police. On lui attribue 72 victimes mineures de 1983 à 2003, plus les centaines de petites filles qui n'ont pas pu déposer plainte.
Au printemps 2016, au Palais de justice de Paris, au côté de 18 autres femmes, Adélaïde affronte le violeur en série qui a détruit sa vie.
CE QUE J'EN AI PENSÉ
Avant même de le commencer, je savais à quel point « La peti…

« Les frottements du cœur » | Katia Ghanty

J'ai eu la chance d'être contactée par Katia Ghanty et de découvrir son premier ouvrage : « Les frottements du cœur ». Je suis heureuse de vous parler de ce journal hospitalier qui m'a tant bouleversée. Un magnifique coup de cœur.
♥ RÉSUMÉ
En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.
Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de v…

« Le jour où Maman m'a présenté Shakespeare » | Julien Aranda

J'ai eu la chance de recevoir « Le jour où Maman m'a présenté Shakespeare » de Julien Aranda. Un grand merci à l'auteur et aux éditions Eyrolles ! Je suis ravie de vous présenter une lecture qui m'a pleinement conquise...
RÉSUMÉ
Quand on a 10 ans, pas de papa mais une mère amoureuse de Shakespeare et que l'on s'attend à voir débarquer les huissiers d'un jour à l'autre, la vie n'est pas simple. Elle, comédienne de théâtre passionnée, fascine son fils qui découvre le monde et ses paradoxes avec toute la poésie de l'enfance. Avec leur voisine Sabrina, caissière de son état, et les comédiens Max, Lulu et Rita, ils forment une famille de cœur, aussi prompte à se fâcher qu'à se réconcilier.
Mais, un jour, la réalité des choses rattrape la joyeuse équipe. Et le petit garçon est séparé de sa mère. Comment, dès lors, avancer vers ses rêves ? En comprenant que, peut-être, l'essentiel n'est pas l'objectif, mais le chemin parcouru... Sur fond d…