Accéder au contenu principal

« Les derniers jours de Rabbit Hayes » | Anna McPartlin


| R É S U M É |

Neuf jours. C'est ce qu'il reste à vivre à Mia Hayes, surnommée affectueusement "Rabbit". Neuf jours, après plusieurs mois de combat - parce que Rabbit est une battante, une Irlandaise bien trempée. À son chevet, famille et proches se relaient en un joyeux ballet de souvenirs. Entre silences, gaffes et fous rires, toute la vie de Rabbit ressurgit alors : l'enfance, l'adolescence, Johnny son grand amour, et Juliet, sa fille de 12 ans - une certaine idée du bonheur... Au fil des jours, tous s'interrogent sur leur vie et accompagnent Rabbit dans un voyage émotionnel d'une grande intensité. Quel meilleur bagage pour partir vers la lumière ?

| C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É  |

Ce roman fait incontestablement partie de mes coups de cœur de ce début d'année 2017. Les nombreux avis publiés sur Instagram sont unanimes : « Les derniers jours de Rabbit Hayes » est un livre à lire absolument ! Même sans consulter les critiques positives de cette lecture, on craque pour cet ouvrage et sa couverture. Cette dernière affiche un magnifique visuel très attrayant. Un fond noir, de jolies couleurs et une sublime typographie manuscrite. La quatrième de couverture nous offre un résumé très prometteur. On sent que le thème de la maladie - pourtant pas très joyeux - va être abordé de façon positive. 

Ce livre nous narre les neuf derniers jours de Mia Hayes alias Rabbit. Cette femme pétillante est maman célibataire d'une petite Juliet, âgée de 12 ans. Tout se passe bien jusqu'à ce que Rabbit apprenne qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Elle préfère alors voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide et prend cette nouvelle du bon côté. Elle réalise qu'elle adore sa vie, sa famille, son travail et sa petite fille plus que tout au monde. Elle décrit son combat sur son blog et tient au courant ses lecteurs de l'avancée de sa maladie, de ses traitements et de son état général. 

« Je suis une Hayes, et je jure, de toutes mes forces et avec tout l'amour que j'ai en moi, que je vaincrai. » (page 10)


Au fil des pages de cet excellent roman, nous partons à la rencontre d'une famille drôle, terriblement attachante et liée dans le meilleur comme dans le pire. Chaque personnage est différent et aime profondément la délicieuse Mia Hayes. On se plonge dans leurs souvenirs de jeunesse, on en apprend plus sur la vie qu'a mené Rabbit. Molly et Jack, ses parents au tempérament bien trempé, sont exemplaires. Grace, sa sœur, se montre parfois dure mais est toujours présente. Davey révèle quant à lui une facette méconnue de ses proches, qui le sous-estiment parfois un peu trop.

Le rythme de cette lecture m'a beaucoup plu. Le thème principal du roman n'est pas traité de façon larmoyante, loin de là. En tant que lecteur, nous passons par toutes les émotions. L'humour (et l'auto-dérision), l'amour et les pleurs sont au rendez-vous. Du rire aux larmes, il n'y a qu'un pas... 

Et vous, avez-vous lu « Les derniers jours de Rabbit Hayes » d'Anna McPartlin ? Qu'en avez-vous pensé ? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« Miracle Morning » | Hal Elrod

Bonjour les Bibliovores ! Aujourd'hui, je vous parle d'un livre coup de cœur. Il s'agit de l'incontournable « Miracle Morning », sorti récemment aux éditions Pocket. Cet ouvrage de développement personnel est rempli d'astuces efficaces pour changer notre quotidien. Lu et... (pleinement) approuvé !
R É S U M É 
SE LEVER PLUS TÔT POUR S'OFFRIR UN SUPPLÉMENT DE VIE...

Et si la clé du bonheur et de la réussite se trouvait dans cette nouvelle résolution ? C'est la découverte qui a changé la vie d'Hal Elrod ainsi que celle de milliers de lecteurs. Démarrez votre journée par un moment rien qu'à vous, profitez de ce moment de calme pour méditer, faire du sport, lire et préparer votre journée, comme une nouvelle aventure à entamer chaque matin. Et faites de votre quotidien un miracle !
C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É   
Qui, un jour, n'a pas eu besoin d'une parenthèse pour se retrouver soi-même ? Pour se recentrer sur ses véritables bes…

« La soupe aux Crocodiles » | Magali Cervantès

Je vous parle aujourd'hui d'une découverte livresque gracieusement envoyée par BOD (Books On Demand). Il s'agit de « La soupe aux Crocodiles » de Magali Cervantès. Un roman pointant du doigt avec justesse les dysfonctionnements sociaux...
 R É S U M É 
Deux femmes : deux histoires de vie. Myriam survit grâce aux aides sociales et élève seule ses deux enfants dans une cité HLM où elle s'ennuie, jonglant avec l'argent et le regard méprisant des autres, pendant que Marjorie s'épuise au travail dans une centrale téléphonique. Deux femmes qui se retrouvent prisonnières d'une vie à laquelle elles ne s'attendaient pas, loin des contes de fées, de l'épanouissement et de la réalisation de soi. Deux femmes ordinaires, positives et combattantes, l'une créative, l'autre intrépide et rebelle, qui veulent avancer, qui inventent, qui bousculent, qui recommencent. Deux femmes qui refusent de se résigner parce qu'elles veulent une vie meilleure.
Un roman actu…

« La Plage de la mariée » | Clarisse Sabard

J'ai découvert la plume de Clarisse Sabard à travers son premier - et excellent - roman « Les lettres de Rose ». Il me tardait donc de lire son dernier ouvrage « La Plage de la mariée ». Retour sur cette belle lecture...
| R É S U M É |

2015, Nice.

Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler.

Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plus…