Accéder au contenu principal

« Seulement si tu en as envie... » | Bruno Combes

Un bon feel good book de temps en temps, ça ne fait pas de mal ! Suite à sa sortie en version poche, j'ai lu beaucoup d'avis positifs concernant « Seulement si tu en as envie... » sur les réseaux sociaux. Voici ma chronique sur le troisième roman de Bruno Combes.

| R É S U M É |

Il l'attend depuis toujours... elle ne l'a pas vraiment oublié !

Ils se sont connus à seize ans, sur les bancs du lycée d'Arcachon, puis chacun a fait sa vie de son côté. 

Camille est devenue une brillante avocate parisienne, Stephen vit de sa passion des livres entre Londres et Paris. Ils n'auraient jamais dû se revoir, mais le hasard en a décidé autrement.

Les souvenirs s'entrechoquent, laissant apparaître les failles de l'attente et du désir.

Leur histoire aurait pu être banale, jusqu'à ce que Camille découvre les pages blanches du « manuscrit inachevé ».

| C E   Q U E   J ' E N   A I   P E N S É |

Le résumé de ce roman m'a tout de suite conquise ! Une histoire légère qui fait rêver et qui fait du bien au moral. Camille, la quarantaine, est une brillante avocate. Cette maman comblée de deux enfants partage sa vie avec son mari, Richard. En apparence, notre héroïne a absolument tout pour être heureuse. Mais depuis plusieurs mois, son mariage s'essouffle... Son mari l'aime mais il n'est pas du tout démonstratif envers elle. Et cela manque cruellement à Camille.

Un beau jour, Stephen, son amour de jeunesse, la recontacte après vingt-sept ans. C'est alors qu'elle se laisse emporter dans un incroyable tourbillon de sentiments. Doit-elle lui répondre ? Le revoir ? Que se passera-il si elle accepte ? Alors qu'elle est en pleine remise en question sur son mariage, Camille est partagée entre de multiples émotions. Elle arrive à un stade de son existence où il est primordial pour elle de faire le point. Que lui manque-t-il ? Quoiqu'il advienne, nous comprenons parfaitement les décisions et les choix de Camille. Elle est attachante et son mal-être la prédomine.

Stephen est bouquiniste, il vit entre ses deux boutiques de Paris et Londres. Ses sentiments envers Camille sont intacts depuis son adolescence. Elle va vite retomber sous son charme fou... Moment d'évasion, jardin secret : voilà comment elle voit cette passion amoureuse. Pourtant, elle décide de mettre un terme alors relation passionnelle. Notre héroïne reçoit quelques mois plus tard un étrange manuscrit, inachevé, écrit par Stephen. Lucas et Vanessa, les enfants, empêcheront-ils leur mère de commettre l'irréparable ? 

« Seulement si tu en as envie... » c'est aussi un panel de personnages tous aussi différents les uns des autres. Camille, l'héroïne, est une quarantenaire dévouée, sensible et tellement humaine. Ses amies, Sabine et Amélie, sont pétillantes et toujours à l'écoute. Lucas et Vanessa restent des enfants aimants même si cette dernière est une adolescente ultra connectée. Richard joue le rôle du mari un brin macho, qui ne vit que pour son travail et ne trouve que rarement du temps pour sa femme et ses progénitures. Et puis, il y a la belle-famille de Camille. Maryse et Maxime sont des aristocrates rigides et très durs. Nous pouvons même souligner leur manque cruel d'humanité à certaines reprises. Mathilde et Hubert, leurs serviteurs, sont cependant des êtres attachants et toujours présents pour donner de bons conseils à Camille. Enfin, Stephen se montre patient, respectueux et très amoureux au fil des pages. Cet homme sensible et honnête a tout du gendre idéal.

Qu'est-ce que vraiment le Bonheur ? D'avoir tout pour être heureux ? Ce roman nous invite à nous poser de multiples questions : sur notre existence, sur la recette du véritable bonheur, celui qui fait battre notre cœur au quotidien. « Seulement si tu en as envie... » se lit très vite, c'est un véritable page turner. La structure du roman est agréable. J'ai apprécié chaque début de chapitre qui commence par une pensée positive et philosophique. Cette dernière nous amène à réfléchir sur un sujet précis.

« C'est étrange une maison de famille ! Un lieu rassurant , avec les odeurs et les bruits de notre enfance et, en même temps, l'endroit qui nous impose le passé et nous empêche d'être nous-mêmes. » (page 21)


Les thèmes abordés sont d'une immense profondeur. Nous comprenons vite que ce n'est pas une lecture prônant l'adultère. Nous apprenons à nous poser les bonnes questions, au bon moment. Le sens de la vie reste la thématique centrale de ce très bon roman. Les apparences sont parfois - et souvent - trompeuses et ne reflètent pas forcément ce que ressent une personne. 

Avez-vous lu « Seulement si tu en as envie... » ? Qu'en avez-vous pensé ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La petite fille sur la banquise » | Adélaïde Bon

Aujourd'hui, je vous parle d'une lecture forte. Il s'agit de « La petite fille sur la banquise » d'Adélaïde Bon, paru aux éditions Grasset. Émotions au rendez-vous.
RÉSUMÉ
Quand ses parents la trouvent en pleurs, mutique, Adélaïde ignore ce qui lui est arrivé. Ils l'emmènent au commissariat. Elle grandit sans rien laisser paraître, adolescente puis jeune femme enjouée. Des années de souffrance, de solitude, de combat.
Vingt ans après, elle reçoit un appel de la brigade des mineurs. Une enquêtrice a rouvert l'affaire dite de l'électricien, classée, et l'ADN désigne un cambrioleur bien connu des services de police. On lui attribue 72 victimes mineures de 1983 à 2003, plus les centaines de petites filles qui n'ont pas pu déposer plainte.
Au printemps 2016, au Palais de justice de Paris, au côté de 18 autres femmes, Adélaïde affronte le violeur en série qui a détruit sa vie.
CE QUE J'EN AI PENSÉ
Avant même de le commencer, je savais à quel point « La peti…

« La belle Italienne » | Lucinda Riley

Ce magnifique roman faisait partie de mon Noël livresque. L'occasion pour moi de découvrir Lucinda Riley, une auteure irlandaise ayant pour succès la fameuse saga des Sept Sœurs... « La belle Italienne » est ma première lecture de 2018 et mon premier coup de cœur de l'année !
♥ RÉSUMÉ
Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin... Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto.
De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.

♥ CE QUE J'EN AI P…

« Les frottements du cœur » | Katia Ghanty

J'ai eu la chance d'être contactée par Katia Ghanty et de découvrir son premier ouvrage : « Les frottements du cœur ». Je suis heureuse de vous parler de ce journal hospitalier qui m'a tant bouleversée. Un magnifique coup de cœur.
♥ RÉSUMÉ
En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.
Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de v…