Accéder au contenu principal

« Everything Everything » | Nicola Yoon

L'adaptation cinématographique d' « Everything Everything » sera projetée dans les salles de France dès ce mercredi 21 juin. La mention À LIRE avant de voir le film inscrite sur la magnifique première de couverture du roman m'a donné envie de découvrir cette histoire dont tout le monde parle...

| R É S U M É |

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l'enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'a jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

| C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É |

« Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre » : voilà ce qui est écrit sur la première de couverture. Et je suis bien d'accord avec cette phrase ! Pour la jeune Madeline Whittier, dix-huit ans, tout est différent. Elle est atteinte de Déficit Immunitaire Combiné Sévère (ou DICS), cela signifie qu'elle est allergique au monde. Tout ce qui est en lien avec le monde extérieur peut simplement lui être fatal. Son quotidien se résume à être enfermée dans une chambre stérile. Les deux seules personnes qu'elle peut voir sont sa maman (et accessoirement son médecin) et son infirmière, Carla. Son unique lien avec le monde extérieur reste Internet : elle y suit d'ailleurs tous ses cours. Vous l'avez compris, Maddy ne sort donc jamais de chez elle.

Un beau jour, elle assiste en direct de sa fenêtre à l'emménagement de ses nouveaux voisins. Un couple et ses deux enfants. Une fille et un garçon qui a tout pour plaire. La frustration pointe alors le bout de son nez : c'est certain, Maddy ne pourra jamais sympathiser avec lui, et ce, à cause de sa maladie si contraignante. Quelques échanges de regards et d'adresse e-mail plus tard, les deux adolescents voient naître entre eux une attirance réciproque. Maddy éprouve de toutes nouvelles sensations : les papillons dans le ventre l'animent au fil des jours. L'envie de prendre des risques est plus forte que tout, plus forte que sa maladie.

La jeune fille va découvrir les hauts et les bas de l'amour. En étant atteinte de DICS, peut-elle vraiment se permettre de tomber amoureuse ? Son infirmière, Carla, va lui offrir un coup de pouce qui aura des conséquences sur l'avenir. Maddy va prendre des risques comme elle ne devrait pas en prendre. A-t-elle raison de le faire ? En tant que lecteur, on l'apprend assez vite... On rit, on pleure, on sourit : un large panel d'émotions est au rendez-vous.

J'avais beaucoup aimé « Nos Étoiles Contraires » de John Green. « Everything Everything » est dans la même trempe que ce roman. Il se lit rapidement et est construit de façon originale, à la manière d'un journal intime. Les pages comprennent des illustrations, des échanges d'e-mails... On s'immisce dans le quotidien si peu ordinaire de Maddy. Les différents personnages sont attachants et nous bouleversent. J'ai apprécié cette lecture à la fin si surprenante. Elle reste simple et agréable à lire. Je vous la recommande !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« Miracle Morning » | Hal Elrod

Bonjour les Bibliovores ! Aujourd'hui, je vous parle d'un livre coup de cœur. Il s'agit de l'incontournable « Miracle Morning », sorti récemment aux éditions Pocket. Cet ouvrage de développement personnel est rempli d'astuces efficaces pour changer notre quotidien. Lu et... (pleinement) approuvé !
R É S U M É 
SE LEVER PLUS TÔT POUR S'OFFRIR UN SUPPLÉMENT DE VIE...

Et si la clé du bonheur et de la réussite se trouvait dans cette nouvelle résolution ? C'est la découverte qui a changé la vie d'Hal Elrod ainsi que celle de milliers de lecteurs. Démarrez votre journée par un moment rien qu'à vous, profitez de ce moment de calme pour méditer, faire du sport, lire et préparer votre journée, comme une nouvelle aventure à entamer chaque matin. Et faites de votre quotidien un miracle !
C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É   
Qui, un jour, n'a pas eu besoin d'une parenthèse pour se retrouver soi-même ? Pour se recentrer sur ses véritables bes…

« La soupe aux Crocodiles » | Magali Cervantès

Je vous parle aujourd'hui d'une découverte livresque gracieusement envoyée par BOD (Books On Demand). Il s'agit de « La soupe aux Crocodiles » de Magali Cervantès. Un roman pointant du doigt avec justesse les dysfonctionnements sociaux...
 R É S U M É 
Deux femmes : deux histoires de vie. Myriam survit grâce aux aides sociales et élève seule ses deux enfants dans une cité HLM où elle s'ennuie, jonglant avec l'argent et le regard méprisant des autres, pendant que Marjorie s'épuise au travail dans une centrale téléphonique. Deux femmes qui se retrouvent prisonnières d'une vie à laquelle elles ne s'attendaient pas, loin des contes de fées, de l'épanouissement et de la réalisation de soi. Deux femmes ordinaires, positives et combattantes, l'une créative, l'autre intrépide et rebelle, qui veulent avancer, qui inventent, qui bousculent, qui recommencent. Deux femmes qui refusent de se résigner parce qu'elles veulent une vie meilleure.
Un roman actu…

« La Plage de la mariée » | Clarisse Sabard

J'ai découvert la plume de Clarisse Sabard à travers son premier - et excellent - roman « Les lettres de Rose ». Il me tardait donc de lire son dernier ouvrage « La Plage de la mariée ». Retour sur cette belle lecture...
| R É S U M É |

2015, Nice.

Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler.

Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plus…