Accéder au contenu principal

« Se retenir aux brindilles » | Sébastien Fritsch

J'ai eu la chance de découvrir la plume de Sébastien Fritsch avec le merveilleux « Albédo ». Je réitère l'expérience avec ce service presse gracieusement envoyé par l'auteur que je remercie.  « Se retenir aux brindilles » est disponible aux éditions Fin Mars Début Avril. Sans plus tarder, voici mon avis sur cette magnifique lecture...

| R É S U M É |

Inséparables, Ariane, Tristan et Matthias ont passé leur enfance à jouer avec leurs peurs. Au milieu des étangs de la Dombes ou dans les pièces vides d'un château oublié, ils cherchaient l'émotion, l'interdit, le danger.

Trente ans plus tard, les frayeurs d'Ariane n'ont plus cette saveur plaisante de l'imaginaire : c'est un homme bien réel - un homme qu'elle a aimé - qu'elle fuit maintenant.

Car si les enfants font de la peur un jeu, les adultes, eux, savent en faire une arme.

 | C E   Q U E   J ' E  N   A I   P E N S É |

Je tiens tout d'abord à souligner que « Se retenir aux brindilles » est une sacrée claque. C'est un véritable roman de vie où la peur est merveilleusement bien décrite. Ariane, la narratrice, prend la fuite avec ses deux enfants et quitte Lille pour regagner Lyon, son fief natal. Elle fuit car elle a peur. Mais peur de quoi ? Peur de qui ? Simplement de son violent de mari, celui qu'elle a tant aimé durant plusieurs années. Celui qui lui a offert deux magnifiques enfants.

« Une histoire d'amour, changée en histoire de haine et de violence aussi facilement que l'on retourne une carte à jour. Mais ce n'est pas un jeu. » - page 305


Au début du roman, on remarque qu'Ariane est une femme désespérée, à bout, lassée par les tumultes du quotidien. Les seules personnes qui la retiennent encore en vie sont ses chers et tendres enfants, Enzo et Abi. J'ai beaucoup apprécié la narration à la première personne du singulier. Le « je » est puissant puisqu'on vit avec Ariane, on ressent absolument toutes ses émotions, ses peurs et ses angoisses. Celles-ci sont bel et bien au rendez-vous tout au long de cette magnifique lecture.

La plume fluide de Sébastien Fritsch, l'auteur, est très agréable. La narratrice jongle parfaitement bien entre le passé et le présent. Ariane a tendance à se rattacher aux souvenirs de son enfance et adolescence. Elle s'y raccroche comme s'ils étaient sa roue de secours, sa dernière issue. Mais, ce n'est pas si simple que cela. Chaque protagoniste de son passé la ramène au présent. Un présent douloureux qu'elle subit.

Les bribes du passé d'Ariane dépeignent sa personnalité et son cadre de vie lorsqu'elle était enfant. On comprend ses ressentis et ses craintes qui l'animent encore. Son enfant aîné, Enzo, est lui aussi rongé par la peur. Ce parallèle est frappant puisqu'Ariane était plutôt une enfant qui prenait des risques, malgré ses angoisses.

Ce roman met en lumière le destin d'une femme. Un destin animé de peurs et ponctué de courage. La nostalgie et l'espoir sont bel et bien au rendez-vous à la fin de cet ouvrage. Merci encore à Sébastien Fritsch pour cette fabuleuse lecture. Je vous recommande chaleureusement « Se retenir aux brindilles » tant il est fort et puissant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« Miracle Morning » | Hal Elrod

Bonjour les Bibliovores ! Aujourd'hui, je vous parle d'un livre coup de cœur. Il s'agit de l'incontournable « Miracle Morning », sorti récemment aux éditions Pocket. Cet ouvrage de développement personnel est rempli d'astuces efficaces pour changer notre quotidien. Lu et... (pleinement) approuvé !
R É S U M É 
SE LEVER PLUS TÔT POUR S'OFFRIR UN SUPPLÉMENT DE VIE...

Et si la clé du bonheur et de la réussite se trouvait dans cette nouvelle résolution ? C'est la découverte qui a changé la vie d'Hal Elrod ainsi que celle de milliers de lecteurs. Démarrez votre journée par un moment rien qu'à vous, profitez de ce moment de calme pour méditer, faire du sport, lire et préparer votre journée, comme une nouvelle aventure à entamer chaque matin. Et faites de votre quotidien un miracle !
C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É   
Qui, un jour, n'a pas eu besoin d'une parenthèse pour se retrouver soi-même ? Pour se recentrer sur ses véritables bes…

« La soupe aux Crocodiles » | Magali Cervantès

Je vous parle aujourd'hui d'une découverte livresque gracieusement envoyée par BOD (Books On Demand). Il s'agit de « La soupe aux Crocodiles » de Magali Cervantès. Un roman pointant du doigt avec justesse les dysfonctionnements sociaux...
 R É S U M É 
Deux femmes : deux histoires de vie. Myriam survit grâce aux aides sociales et élève seule ses deux enfants dans une cité HLM où elle s'ennuie, jonglant avec l'argent et le regard méprisant des autres, pendant que Marjorie s'épuise au travail dans une centrale téléphonique. Deux femmes qui se retrouvent prisonnières d'une vie à laquelle elles ne s'attendaient pas, loin des contes de fées, de l'épanouissement et de la réalisation de soi. Deux femmes ordinaires, positives et combattantes, l'une créative, l'autre intrépide et rebelle, qui veulent avancer, qui inventent, qui bousculent, qui recommencent. Deux femmes qui refusent de se résigner parce qu'elles veulent une vie meilleure.
Un roman actu…

« La Plage de la mariée » | Clarisse Sabard

J'ai découvert la plume de Clarisse Sabard à travers son premier - et excellent - roman « Les lettres de Rose ». Il me tardait donc de lire son dernier ouvrage « La Plage de la mariée ». Retour sur cette belle lecture...
| R É S U M É |

2015, Nice.

Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler.

Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plus…