Accéder au contenu principal

« Inséparables » | Sarah Crossan

À ma grande surprise, j'ai déniché l'une de mes lectures au rayon Jeunesse de ma librairie favorite. Il s'agit de l'excellent « Inséparables » de Sarah Crossan, traduit par Clémentine Beauvais aux éditions Rageot. Ce livre m'a littéralement bouleversée tant il est émotionnellement profond et parfaitement bien écrit. 


| R É S U M É |

Grace et Tippi, Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois...

Elle me dit : « On peut aller au lycée, et avoir un boulot, et conduire une voiture et nager et partir en rando. Tu sais que je te suivrai n'importe où, Gracie. Tout ce que tu veux, dis-le-moi, et on le fera. On peut tout faire, OK ? »

Je lui réponds : « OK. »

« Mais ce qu'on ne pourra jamais, jamais faire, c'est tomber amoureuses. C'est clair ? »

| C E   Q U E   J ' E N   A I   P E N S É |

J'ai tout d'abord été attirée par le sujet rare dont traite ce roman. La thématique de la maladie ou des différences revient bien trop souvent dans les livres destinés aux adolescents. J'avais pourtant bien aimé « Nos étoiles contraires », de John Green. Dans « Inséparables », les héroïnes, Grace et Tippi, sont âgées de seize ans et sœurs siamoises. Elles intègrent un lycée pour la première fois... 

J'ai aimé l'écriture poétique et sa forme, la puissance des mots que nous dévorons au fil des pages. Il n'y a pas de chapitres, mais de courts « poèmes » écrits sans rimes ni rythme. Cette écriture si unique nous mène jusqu'à la dernière ligne en quelques heures seulement : ce roman se lit facilement d'une traite, malgré ses plus de 400 pages. J'ai savouré chaque mot - narré par l'une des sœurs - de cette si belle lecture en vers libres. Ce point de vue narratif fait instantanément pénétrer le lecteur dans la sphère si intime de Grace et Tippi.

« Inséparables » survole de nombreuses thématiques. Toutes les relations y sont traitées : familiales, amicales, scolaires et amoureuses. La relation fraternelle est, quant à elle, plus forte que tout le reste et prédomine tout au long du roman. Nous accédons au cœur des pensées de Grace et Tippi face au quotidien, parfois injuste, auquel elles font face.

Ce livre pousse le lecteur à la réflexion. L'importance de l'indépendance, de prendre des décisions (parfois lourdes de conséquences), la tolérance, les valeurs familiales... tout y passe. « Inséparables » est une véritable claque. Nous devinons à quel point leur situation peut être difficile de par leur apparence. Mais ce n'est pas tout. L'auteure nous prouve qu'être siamois est bien plus complexe que cela. Grace et Tippi doivent tout partager, même leurs sentiments amoureux.

Tout au long du roman, le lecteur est empli de mille et une émotions. Ce livre ne tombe jamais dans le pathos, loin de là. Chaque mot est dûment choisi. Nous nous surprenons à être en colère face à certaines réactions. Nous compatissons, sans avoir pour autant une once de pitié mal placée. Nous rigolons, nous pleurons, nous avons peur. 

Vous l'avez compris, « Inséparables » est une pépite, une merveilleuse découverte littéraire. Je vous conseille ce coup de cœur, quel que soit votre âge. En plus d'être incroyablement bien écrit, ce roman est très esthétique. Son épaisseur et l'illustration d'HelloMarine donnent envie de l'exposer fièrement sur sa table de chevet, tel un objet à part entière. 

« Une histoire qui raconte ce que c'est d'être Deux.
Une histoire qui raconte ce que c'est d'être Une.

Notre Histoire à Nous.
Et c'est une épitaphe.
L'épitaphe d'un amour. »

Avez-vous déjà lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ? N'hésitez pas à partager votre avis en laissant un commentaire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La belle Italienne » | Lucinda Riley

Ce magnifique roman faisait partie de mon Noël livresque. L'occasion pour moi de découvrir Lucinda Riley, une auteure irlandaise ayant pour succès la fameuse saga des Sept Sœurs... « La belle Italienne » est ma première lecture de 2018 et mon premier coup de cœur de l'année !
♥ RÉSUMÉ
Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin... Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto.
De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.

♥ CE QUE J'EN AI P…

« Les frottements du cœur » | Katia Ghanty

J'ai eu la chance d'être contactée par Katia Ghanty et de découvrir son premier ouvrage : « Les frottements du cœur ». Je suis heureuse de vous parler de ce journal hospitalier qui m'a tant bouleversée. Un magnifique coup de cœur.
♥ RÉSUMÉ
En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.
Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de v…

[FÉVRIER 2018] 9 romans à paraître qui me font de l'œil !

En ce mois de février 2018, voici une sélection de romans à paraître qui me fait envie ! Encore de multiples titres qui s'ajoutent à ma wishlist...

- Éditions POCKET -
« Le Bruit du silence » de Léa WIAZEMSKY | à paraître le 1er février 2018
RésuméDepuis combien d’années Laure n’a-t-elle pas passé une nuit chez son père ? Elle ne sait pas, évite de compter, ne vient plus que pour récupérer des affaires. Aujourd’hui, des toiles pour sa prochaine expo qu’elle enfourne dans sa vieille voiture. François est un écrivain misanthrope, dur, inconsolable veuf coupé d’un monde qu’il ne veut plus voir. Mais avec la neige, le sol boueux, la sortie de route, Laure est dans l’obligation d’y retourner avec un noeud au ventre. Affronter ce regard qui blesse, et les silences qui tuent la maison à petit feu. Un tête-à-tête forcé qui permettra, peut-être enfin, d’abattre les tristesses, les incompréhensions et les colères cristallisées…
• • •
« Ainsi va la vie » de Fabio VOLO | à paraître le 1er févri…