Accéder au contenu principal

« Mon petit cœur de pierre » | Lucile Caron-Boyer

J'ai une nouvelle fois eu la chance de découvrir un premier roman auto-édité. Merci à Lucile Caron-Boyer pour l'envoi de son magnifique roman « Mon petit cœur de pierre ». Retour sur une lecture douce, légère et puissante à la fois...

 R É S U M É 

Marion a quatorze ans, un meilleur ami qui s'appelle Tom et un cœur de pierre. Du moins, c'est ce que Tom lui dit souvent, et peut-être qu'il n'a pas tout à fait tort.
Cette année, elle rentre en troisième, retrouve son collège, ses camarades de classe, ses habitudes.
Rien à signaler donc.
Enfin si, peut-être.
Le nouveau, Alex, produit sur elle un effet bizarre quand il lui sourit. Et puis il y a ce prof de SVT qui lui rappelle furieusement quelqu'un...

Un roman qui parle d'adolescence, de la difficulté d'être différent, et d'amitié.
À moins que ce ne soit d'amour, tout simplement.

| C E   Q U E   J ' E N   A I   P E N S É |

Un titre accrocheur, un résumé très tentant, une sublime couverture, une histoire bien ficelée et des personnages attachants : tels sont les ingrédients - efficaces - du premier roman de Lucile Caron-Boyer. J'ai littéralement été happée par « Mon petit cœur de pierre » que j'ai vite dévoré. Chapitres après chapitres, j'ai eu beaucoup de mal à m'arrêter. Ces derniers sont envoûtants. 

Nous suivons le quotidien trépidant de Marion, une adolescente de quatorze ans dynamique et un brin fragile. Cette jeune fille est ordinaire, comme toutes les autres de son âge. Sa caractéristique ? Elle possède un petit cœur de pierre. Mais nous comprenons rapidement que derrière sa carapace se cache un petit cœur plutôt sensible. Une succession d'événements va s'enchaîner dès la rentrée. S'ils vont profondément la bouleverser, ils vont aussi la transformer. Tout au long du roman, Marion s'épanouit et s'ouvre peu à peu à la vie tout en réussissant à lâcher prise. Son amitié avec Tom, son copain d'enfance, est forte et puissante. L'amitié fille/garçon tant controversée existe donc ! Nous en avons là bel et bien la preuve. 

« Mon petit cœur de pierre » traite un bon nombre de thématiques sociétales. L'auteur pointe avec justesse celle du harcèlement scolaire. Nous remarquons que les adolescents peuvent être très cruels les uns envers les autres dans le milieu scolaire (et bien au-delà, malheureusement). Un jeune légèrement « différent » suscite systématiquement - ou presque - les brimades et moqueries gratuites de ses camarades... Le sujet de la différence à l'école est parfaitement abordé. Chacun de nous s'est déjà retrouvé dans une situation similaire à celle de nos deux adolescents. La proximité entre l'histoire et le lecteur est très plaisante. Nous sommes plongés au cœur d'une réalité bien présente.

Les relations humaines sont également largement évoquées. L'amitié est au cœur de cet excellent roman. Nous comprenons l'importance qu'elle a chez les jeunes et les moins jeunes. Les rapports à la fraternité et à la relation mère/fille m'ont tout de suite parlé. En tant que lecteur, nous nous reconnaissons facilement dans l'une des situations traitées. L'absence du père et les secrets de famille nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière page. Comment vivre avec (ou sans) ? Le brin de positivité apporté par « Mon petit cœur de pierre » face à des thèmes parfois pas très joyeux fait vraiment du bien. L'amour sous toutes ses formes noirci les pages blanches de cette formidable lecture. Chaque personnage est terriblement attachant, si bien que nous avons du mal à referme le livre.

Merci à Lucile Caron-Boyer pour cette lecture que je vous recommande chaleureusement ! Je confirme : les émotions sont bel et bien au rendez-vous...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La belle Italienne » | Lucinda Riley

Ce magnifique roman faisait partie de mon Noël livresque. L'occasion pour moi de découvrir Lucinda Riley, une auteure irlandaise ayant pour succès la fameuse saga des Sept Sœurs... « La belle Italienne » est ma première lecture de 2018 et mon premier coup de cœur de l'année !
♥ RÉSUMÉ
Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin... Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto.
De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.

♥ CE QUE J'EN AI P…

« Les frottements du cœur » | Katia Ghanty

J'ai eu la chance d'être contactée par Katia Ghanty et de découvrir son premier ouvrage : « Les frottements du cœur ». Je suis heureuse de vous parler de ce journal hospitalier qui m'a tant bouleversée. Un magnifique coup de cœur.
♥ RÉSUMÉ
En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.
Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de v…

[FÉVRIER 2018] 9 romans à paraître qui me font de l'œil !

En ce mois de février 2018, voici une sélection de romans à paraître qui me fait envie ! Encore de multiples titres qui s'ajoutent à ma wishlist...

- Éditions POCKET -
« Le Bruit du silence » de Léa WIAZEMSKY | à paraître le 1er février 2018
RésuméDepuis combien d’années Laure n’a-t-elle pas passé une nuit chez son père ? Elle ne sait pas, évite de compter, ne vient plus que pour récupérer des affaires. Aujourd’hui, des toiles pour sa prochaine expo qu’elle enfourne dans sa vieille voiture. François est un écrivain misanthrope, dur, inconsolable veuf coupé d’un monde qu’il ne veut plus voir. Mais avec la neige, le sol boueux, la sortie de route, Laure est dans l’obligation d’y retourner avec un noeud au ventre. Affronter ce regard qui blesse, et les silences qui tuent la maison à petit feu. Un tête-à-tête forcé qui permettra, peut-être enfin, d’abattre les tristesses, les incompréhensions et les colères cristallisées…
• • •
« Ainsi va la vie » de Fabio VOLO | à paraître le 1er févri…