Accéder au contenu principal

« Je me suis tue » | Mathieu Menegaux

Aujourd'hui, je vous parle du premier roman de Mathieu Menegaux : « Je me suis tue ». Ce roman est une pépite qui m'a bouleversée. Je vous le recommande chaleureusement.

RÉSUMÉ

Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s'ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s'expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme...

CE QUE J'EN AI PENSÉ

J'ai été complètement conquise par la plume de Mathieu Menegaux avec son second roman, « Un fils parfait ». C'est pourquoi j'ai rapidement eu envie de découvrir son premier ouvrage « Je me suis tue », paru en version poche aux éditions Points. Ce court livre de 137 pages m'a, une fois de plus, remuée tant il est fort, puissant et incroyable. 

Nous faisons la connaissance de Claire, cloîtrée depuis près de deux ans au cœur d'une prison pour femmes. Nous comprenons vite qu'elle est isolée des autres détenues : qu'a-t-elle commis ? Cette question, nous nous la posons jusqu'aux derniers chapitres. « Je me suis tue » est fait de rebondissements, nous passons par toutes les émotions : la peur, l'empathie, la joie, la colère, l'incompréhension.

Rapidement, nous assistons à un flash-back. « Je me suis tue » est écrit sous forme d'une lettre. À la manière d'« Un fils parfait », il s'agit d'un cri. Un cri pour rétablir la vérité, pour comprendre un comportement, un geste. Une soirée suffit à faire basculer la vie tout entière de Claire et à balayer, sur son passage, sa vie de couple avec Antoine. Ce qui s'est réellement passé, seule Claire le sait. Et ce secret, elle le gardera pour toujours. Elle doit faire face à des choix qui seront déterminants pour son avenir - et celui de son couple.

« Je me suis tue » est un livre extrêmement bien écrit. Amateur de musique, vous y trouverez plusieurs références bien dissimulées au fil des pages. Mathieu Menegaux manie les mots avec brio et traite de durs sujets avec talent. « Est-ce ainsi que les hommes jugent ? », son troisième roman, sera disponible dès le 2 mai 2018 aux éditions Grasset.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La belle Italienne » | Lucinda Riley

Ce magnifique roman faisait partie de mon Noël livresque. L'occasion pour moi de découvrir Lucinda Riley, une auteure irlandaise ayant pour succès la fameuse saga des Sept Sœurs... « La belle Italienne » est ma première lecture de 2018 et mon premier coup de cœur de l'année !
♥ RÉSUMÉ
Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin... Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto.
De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.

♥ CE QUE J'EN AI P…

« Les frottements du cœur » | Katia Ghanty

J'ai eu la chance d'être contactée par Katia Ghanty et de découvrir son premier ouvrage : « Les frottements du cœur ». Je suis heureuse de vous parler de ce journal hospitalier qui m'a tant bouleversée. Un magnifique coup de cœur.
♥ RÉSUMÉ
En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.
Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de v…

[FÉVRIER 2018] 9 romans à paraître qui me font de l'œil !

En ce mois de février 2018, voici une sélection de romans à paraître qui me fait envie ! Encore de multiples titres qui s'ajoutent à ma wishlist...

- Éditions POCKET -
« Le Bruit du silence » de Léa WIAZEMSKY | à paraître le 1er février 2018
RésuméDepuis combien d’années Laure n’a-t-elle pas passé une nuit chez son père ? Elle ne sait pas, évite de compter, ne vient plus que pour récupérer des affaires. Aujourd’hui, des toiles pour sa prochaine expo qu’elle enfourne dans sa vieille voiture. François est un écrivain misanthrope, dur, inconsolable veuf coupé d’un monde qu’il ne veut plus voir. Mais avec la neige, le sol boueux, la sortie de route, Laure est dans l’obligation d’y retourner avec un noeud au ventre. Affronter ce regard qui blesse, et les silences qui tuent la maison à petit feu. Un tête-à-tête forcé qui permettra, peut-être enfin, d’abattre les tristesses, les incompréhensions et les colères cristallisées…
• • •
« Ainsi va la vie » de Fabio VOLO | à paraître le 1er févri…